Franky Batelier - Triathlon

20/04/2008

5ème sur les terres galiciennes !

posté à 15h28 dans "News"

Décidemment j'ai beau allé n'importe où, les nuages me courent après !

1ère manche de coupe d'Europe cette saison pour moi et donc 1ère course vraiment importante. 83 gugusses au départ et pas beaucoup à séchauffer dans l'eau à 12°. Avant de partir, j'avais matté les prévisions météorologiques locales et j'ai bien fait. J'ai pris les manchettes, les gants, "l'underwear" pour mettre sous la kiwami, l'huile Weleda en espérant que tout cet attirail me soit utile. J'ai quand même eu froid... Alors j'ai roulé et roulé et roulé pour me réchauffer tant bien que mal. Du coup je pose le vélo en tête (45'') avec un russe (Parienko) qui a dû adopter la même stratégie que moi. On ne s'est pas parlé, on aurait pas pu avec la sensation d'un "mister freeze" dans la bouche.

Au début de la course à pied, mes pieds gelés, que dis-je, congelés, me font souffrir mais le public très nombreux (imaginez la Baule pendant le GP au niveau de l'arrivée et comme ça pendant les 2,5 km du parcours !!!) me fait oublier la souffrance. Je sais de tout façon que Javier Gomez, l'enfant du pays (espagnol et galicien) reviendra sur moi. Alors que sur certains triathlons, il suffit de tendre l'oreille pour écouter revenir un type de l'arrière, là c'est la foule que me fait comprendre par des "VAMOS JAVI" que la terreur actuelle des World Cups n'est pas loin. C'est sur la piste de 400m en tartan qu'il me dépose... Juste un "GO Javier" entre 2 respirations profondes puis j'essaie de comprendre la logique de la course à pied... La réponse n'est toujours pas venue !!!

C'est seulement au 5ème Km que Justus et Prochnow, 2 allemands affûtés me doublent à une allure plus abordable. Je les accroche quelques hectomètres pour me rendre à l'évidence. Stop. Je suis 4, il me reste maintenant moins d'un tour à parcourir mais mes jambes commencent à me faire défaut après tous cette dépense énergétique. Mon compagnon de route russe Parienko est moins défait que moi et parviens à me reprendre dans les 500 derniers mètres. Je suis incapable de sprinter tellement mes muscles sont tétanisés. Un premier et dernier coup d'oeil derrière. C'est bon, un top 5 est le bienvenu !!!

Le triathlon c'est bon mais ce n'est pas un sport d'hiver....

 

Résultats


Autre news:
10/05/2017 : A l'heure de l'agrandissement !!!
26/11/2015 : En panne d'idée pour Noël ?
01/06/2015 : Face au micro, mais de l'autre côté !
01/02/2015 : Un commentaire qui se passe de commentaires ;-)
08/12/2014 : Etre bien positionné sur son vélo, cela n'a pas de prix !
14/09/2014 : La satisfaction d'un client heureux sur son vélo
24/11/2013 : Une ECG en guise de cadeau ?
27/09/2013 : C'est la rentrée !
25/06/2013 : Champion de France UFOLEP VTT et tutti quanti !
02/05/2013 : L'appel de la Corse ! Ergonomie Cycliste Globale à Balagne Cycles (L'ile Rousse)


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35