Franky Batelier - Triathlon

04/05/2010

L'enquête Corse

posté à 06h52

A l'appel de la Corse et de toute l'équipe du CalviXtri, j'ai répondu présent. Je voulais me dorer la pilule au soleil mais l'aventure m'a compliqué la tâche. J'ai alors mené l'enquête....

Levé matinal mercredi pour rejoindre Calvi en avion, tout est OK. Mais dès que j'ai mis le pied sur l'ile de beauté, les choses se sont révélées bizarres ! Un accueil ensoleillé par le comité d'organisation mais pas de vélo alors qu'une belle sortie sur le parcours était prévu dans l'après midi. "T'inquiète garçon ! " me dit l'un, "on va te prêté un VTT" dont je tairai la marque... Après un déjeuner copieux au bord de la piscine (n'en faites pas trop les gars), je règle mon vélo dont les freins étaient flingués. Un sabotage ? Peut être... Je continue à mener l'enquête.

On part enfin faire du VTT sur le parcours avec 8 calvais qui connaissent le parcours aussi bien que les ruelles de la citadelle. Dès le début le rythme est solide, la digestion difficile et le sable lourd avec ce vélo. J'essaie de lire au mieux le terrain qui s'élève inexorablement et Edmond (Eddy pardon...) est le seul à suivre. En haut de la montée, vue sur la baie,  un certain Loïc, du haut de son mètre 90, chambre à tout va ses potes calvais en sueur. Ambiance ! Bizzare, leur course a lieu dans 4 jours et les gars sont sereins comme si c'était leur 68ème édition bien rôdée.

Le soir, ils tentent même de m'empoisonner avec de l'encre de seiche, moi j'ai fermé ma gu... et j'ai avalé sans broncher. Un délice ! J'ai voulu aller en cuisine pour chopper des indices, mais Pierra, la chef cuisine a montré les dents et j'ai rebroussé chemin. Tant pis je n'en serais pas plus...

On me montre mon logement pour les quelques jours, une résidence 3 étoiles avec piscine, cuisine intégrée, terrasse, jardin... Ils en font trop, ils veulent me séduire, je ne craquerai pas !

Après une nuit délicieuse, Olivier Marceau arrive avec toute sa bande, même topo avec croissant, pain au chocolat, grand ciel bleu, chaleur....

On part pour l'entrainement sans encombre avec 2h de VTT enchainé avec 1h10 de course à pied dont 25' à 16 Kmh. Après un passage prolongé au "Glacier" pour la presse et des échanges humains où la recherche d'informations sur notre préparation les préoccupe, on ne lâche pas un mot avec Olivier. Notre duel a déjà commencé...

Le vendredi sera surtout orienté entrainement de notre côté pour éviter le contact avec les Corses, on ne sait jamais ! Levé 7h pour une natation en mer dans une crique conseillée par les Calvais. Petit plongeon matinal vivifiant dans une eau à 16°, turquoise. Moi qui croyait que l'eau était de cette couleur seulement en juillet/août pour les touristes grâce à des colorants, à 1ère vue non. A moi que ce soit un coup des Corses encore... 3 coups de bras, 3 meduses à droite, 5 coups de bras, 10 méduses à gauche... Horreur ! On est cerné en plus, il nous a fallu 5 bonnes minutes pour rejoindre la berge sans se faire caresser par l'une d'entre elles ! On en a jamais revu du séjour, elles étaient seulement dans cette crique. Bilan : 97m nagés en 6'... Pas mal !  Retour à la résidence et petit déjeuner. Puis VTT, jonction, 2 tours 45 km et 1 tour en course à pied enchainé soit 18 Km, 450m de dénivelé positif en 1h30. L'estomac crie famine mais des escalopes corses façon Pierra nous attendent... On sent une odeur forte mais on déguste quand même. Succulent ! Merci d'avoir assouvi notre famine !

Pour le samedi on organise une sortie bateau escortée avec les skipper Jean-Do dans la réserve de Scandola. En principe à l'heure où nous partons, impossible de voir des dauphins et pourtant ! 5 marsouins tournent autour du bateau pendant 20' et jouent dans le sillage du bateau. Un spectacle grandiose ! Les corses sont certainement responsables de ce passage, peut être ce n'était que des dauphins domptés, qui sait ? Retour au port et petit entrainement VTT où les jambes sont plombées.

A peine la force d'aller à la pasta party, on recharge les accus, on prend une dernière glace au "glacier" car c'est incontournable et au lit. Je ne me sens vraiment pas d'attaque avec toute cette émotion de faire une course le lendemain... On verra au matin !

La pluie s'invite malheureusement à la course mais les Corses sont toujours aussi nombreux avec le sourire, narquois ou rilleur, je ne sais plus trop bien. Tant pis, j'enfile la combi pour nager dans cet aquarium et tenter de faire la différence sur Olivier sur ce parcours féerique dédié au triathlon nature. Il abdiquera seulement au bout de 2h30 de course au 6ème Km course à pied.

Arrivée en fanfare, remerciements, presse, sourire, ambiance tout y passe ! Maintenant que tout est fini, mon enquête est loin de l'être... Si quelqu'un en sait plus sur ces Corses, je suis preneur. En tout cas, l'édition 2011 est déjà dans mon calendrier, ma saison sera même orientée par rapport au Calvi X Tri. Joignez vous à nous !

 

Tri Hebdo 52


Autre news:
10/05/2017 : A l'heure de l'agrandissement !!!
26/11/2015 : En panne d'idée pour Noël ?
01/06/2015 : Face au micro, mais de l'autre côté !
01/02/2015 : Un commentaire qui se passe de commentaires ;-)
08/12/2014 : Etre bien positionné sur son vélo, cela n'a pas de prix !
14/09/2014 : La satisfaction d'un client heureux sur son vélo
24/11/2013 : Une ECG en guise de cadeau ?
27/09/2013 : C'est la rentrée !
25/06/2013 : Champion de France UFOLEP VTT et tutti quanti !
02/05/2013 : L'appel de la Corse ! Ergonomie Cycliste Globale à Balagne Cycles (L'ile Rousse)


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35