Franky Batelier - Triathlon

30/08/2010

Quelle est l'une des différences entre un GP et un Xterra ?

posté à 07h24

Venu prêter main forte au Rouen Triathlon pour le Grand Prix de Tours, ce qui n'était pas prévu à la base, j'en suis revenu soulagé. Ouf, on se sort de l'impasse grâce à une belle course collective. 7ème à l'arrivée avec en individuel : Aurélien Lebrun 14ème, Moi 19 (5ème français), Anton Chuchko 35 et Alberto Alessandroni 43.

En étant 4 au départ, il ne fallait pas se louper pour sortir des relégables (14ème sur 16 équipe de D1 ; 3 équipes descendent). La course a été mouvementée chez nous. Je sors de l'eau devant Anton, mais que lui est-il arrivé ? Lui même ne comprend pas... Peu importe je ne dois pas l'attendre et je dois faire le forcing pour revenir sur les 57 gars sortis de l'eau devant moi. Trois fois rien ! Et c'est parti avec des jambes qui répondent du tonnerre. Personne ne reste dans ma roue pendant 1 tour et quand je rejoints le 2ème pack, je crève ! Heureusement que je mets toujours un peu de latex préventif dans mes boyaux. Cela m'a permis de finir la course en queue de peloton avec un boyau gonflé à moins de 2 bars. J'étais le 3ème homme du team à ce moment là, pas question de s'arrêter !

Entre temps, à la fin du 3ème tour, c'est Alberto qui crève de l'arrière (comme moi) mais lui est complètement à plat. Il assure jusqu'au bout dans le groupe en prenant les virages en drift. Mais ces jambes n'ont pas apprécié l'effort contrairement à moi. il a vraiment lutté en course à pied alors que moi, je n'ai peut être jamais couru aussi vite sur un 5 Km. Pourtant il y avait de l'herbe, chose rare sur un GP. La réponse à la question du titre est que sur les GP, les trous de taupes ou les ornières de mulots sont matérialisés au sol comme si c'était des obstacles insurmontables et qu'il fallait les franchir avec la plus grande précaution !

Je continue cette semaine ma préparation pour Maui basée sur du renforcement musculaire et du volume. J'ai aussi décidé vu le prgramme, de ne pas courir à Monaco, pour mieux me concentrer sur ma préparation. J'aime la compétition mais je sais aussi que l'on ne peut pas courir tous les lièvres à la fois. Prochaine étape donc en Suisse, à Prangins pour la finale européenne de Xterra le 11 septembre.

En photo : un debriefing intense avec le président et Laurent G., le coach qui s'est illustré le matin sur le sprint open en remportant la médaille en chocolat ! Bravo.

 

Résultats


Autre news:
10/05/2017 : A l'heure de l'agrandissement !!!
26/11/2015 : En panne d'idée pour Noël ?
01/06/2015 : Face au micro, mais de l'autre côté !
01/02/2015 : Un commentaire qui se passe de commentaires ;-)
08/12/2014 : Etre bien positionné sur son vélo, cela n'a pas de prix !
14/09/2014 : La satisfaction d'un client heureux sur son vélo
24/11/2013 : Une ECG en guise de cadeau ?
27/09/2013 : C'est la rentrée !
25/06/2013 : Champion de France UFOLEP VTT et tutti quanti !
02/05/2013 : L'appel de la Corse ! Ergonomie Cycliste Globale à Balagne Cycles (L'ile Rousse)


» Consulter les archives

RSS



     
Designed by Nico35